Mecenat

Mecenat

Gbo impliqué dans le mécénat

Mécenat GBO

Mécenat GBO

Le mecenat par GBO

OEUVRER POUR LE MÉCÉNAT À LA RÉUNION

« Le mécénat renvoie à ce besoin fondamental chez l’homme de consacrer une partie de ses ressources, de son temps, de sa pensée à des œuvres conçues pour améliorer le sort de ses semblables et pour laisser une trace pour les générations futures. 

C’est bien ce besoin vital qui a permis à des artistes, à des poètes, à des philosophes, à des savants d’enrichir l’immense bibliothèque où l’humanité puise sans cesse les ingrédients nécessaires à une réflexion sur elle-même et sur sa capacité à dépasser sa seule condition matérielle. » 
 

Christophe Di Donato.

 

 

Si l’apparition des hélicoptères a largement modifié le mode de vie des Mafatais, l’isolement des 8 îlets reste parfois difficile à vivre au quotidien lorsque la première route est à plusieurs heures de marche. Un dispensaire médical est ouvert mensuellement, les poubelles sont ramassées par hélicoptères, mais il reste un service public qui est fourni depuis des décennies à pied : la distribution du courrier, qui constitue un lien indispensable à cette population. Grâce à cette action de mécénat, la sculpture de ce facteur trône désormais au centre du gîte appartenant au facteur. Touristes et habitants peuvent désormais s’arrêter devant !

#cirque

E n 2015. Elle a choisi de poser comme première pierre à ce nouvel édifice la réalisation d’une statue. Réalisée par Marco Ah Kiem, la sculpture à l’effigie d’Yvrin Pausé pesait presque une tonne et a été déposée au gîte du Bougainvillier, propriété du facteur, par hélicoptère. Le sculpteur a travaillé pendant 15 semaines à transformer ce bloc de basalte provenant de la rivière des Galets à partir de plusieurs photos du facteur. 

#mafate

Cet hommage rendu à Yvrin Pausé, facteur de Mafate de 1951 à 1991 salue la prouesse physique de l’homme qui a parcouru plusieurs fois l’équivalent du tour du monde en faisant sa tournée, mais surtout son rôle au sein du cirque de Mafate. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 1er août 2010, seul parc national à être habité par 800 personnes, Mafate est bien connu des Réunionnais et au delà.

#mécénat